Signet des brèves

LE SILENCE EST D’OR

Dans un communiqué de presse, Silvia Camara-Tombini, adjointe socialiste au maire d’Angers, s’offusque des propos de François Fillon sur le Front National et cherche par ricochet à atteindre Christophe Béchu. Elle aurait gagné à se taire. Depuis 30 ans et les années Mitterrand, à chaque fois que la gauche est au pouvoir, elle est l’alliée du FN. Elle instaure une dose de proportionnelle aux élections législatives pour faire rentrer en nombre les élus d’extrême droite à l’Assemblée Nationale. Les politiques suivies mènent au désastre socio-économique. Les classes moyennes, les salariés les plus fragiles sont durement touchés : chômage en forte hausse, pouvoir d’achat en berne, avalanche d’impôts et de taxes… Quant aux politiques de sécurité, les résultats sont tout aussi calamiteux. Il suffit d’observer la progression des chiffres de la délinquance depuis que Manuel Valls est place Beauvau et d’écouter les discours laxistes de Christiane Taubira. Tout cela constitue le terreau des extrémismes. Silvia Camara-Tombini est donc bien mal placée pour donner des leçons de morale.

LE SILENCE EST D’OR … SUITE

Cette adjointe ne doit pas être attentive à la vie politique nationale. Si elle l’avait été, elle aurait pu observer que lors des dernières élections législatives partielles dans l’Oise et le Lot-et-Garonne, le candidat du PS n’était même pas qualifié pour le second tour. C’est donc l’UMP qui a constitué un rempart contre le FN, alors que selon les analystes de ces scrutins, 40 % des électeurs ayant voté pour le candidat socialiste au 1er tour se sont reportés sur le candidat du FN. Une leçon que ferait bien de méditer Silvia Camara-Tombini.

COMPLICATIONS POST-OPÉRATOIRES

Après avoir démissionné de son mandat de maire pour installer à sa place, quelques heures plus tard, Frédéric Béatse, Jean-Claude Antonini s’était vanté d’avoir mené une opération « chirurgicale ». Avec l’annonce de la candidature, aux prochaines élections municipales, de Jean-Luc Rotureau, qui n’a toujours pas digéré cette passation de pouvoir, il y a visiblement des complications ! Rien d’étonnant à cela, un médecin généraliste n’est pas un chirurgien.

QUELLE SUPÉRIORITÉ

Wendy Bouchard, journaliste à Europe 1 qui anime le journal de 12 h 30, propose aux auditeurs d’interroger les journalistes de la station pour « mieux comprendre » (sic) l’actualité. Quelle arrogance ! Elle pense sans doute que le français de base, c'est-à-dire non journaliste et non parisien, ne peut comprendre l’actualité si elle ne lui est pas expliquée. Quand j’entends ça, je ferme la radio.

LAUREL ET HARDY

Le 30 août, François Hollande annonce dans le quotidien Le Monde une pause fiscale pour 2014. Il la confirme lors de son interview télévisé du 15 septembre. Patatras, dès le lendemain, le 16 septembre, Jean-Marc Ayrault contredit le Président de la République : la pause fiscale ce sera en 2015. Quelle impréparation, quelle confusion ! Cela prêterait à rire si ça n’avaient des conséquences aussi graves pour les Français. Il ya dans le couple exécutif, qui se contredit constamment, une sorte de duo à la Laurel et Hardy … sans l’humour.