Pour le 5ème jour consécutif, alors que j’étais favorable au principe de 4,5 jours d’école, je vous livre ce qui justifie ma contestation de la réforme de l’école telle qu’elle se dessine.

9)   Les cours devraient finir à 15 h 45. De cet horaire jusqu’à 16 h 30, il peut être tentant d’utiliser les services de la garderie périscolaire (si elle existe dans la commune). Mais, en réalité, c’est inenvisageable car les locaux ne seront jamais suffisamment vastes.

Prenons l’exemple de Champigné : la garderie périscolaire accueille chaque soir 60 à 65 enfants. A l’évidence, elle ne peut recevoir les 310 enfants scolarisés dans les 2 écoles de la commune.

10)   Toutes les activités associatives destinées aux enfants, qu’elles soient culturelles, sportives ou de loisirs, ont lieu le mercredi matin. Pour des raisons matérielles et d’encadrement, la plupart ne peuvent être reportées au samedi matin.

11)   Les salles et terrains de sport sont généralement utilisés pour les entraînements du matin au soir tard, même après le dîner le mercredi. Si les créneaux du mercredi matin tombent, à quel moment pourra-t-on reporter ces entraînements ?

 

(Demain, suite et fin…)